TRANSEPT NORD:Vitrail de Jean Haeck (maître verrier anversois) réalisé en 1537 d’après les dessins de Bernard Van Orley, peintre bruxellois du 16e s. qui introduit les premiers éléments de la Renaissance dans nos provinces.
Il représente Charles-Quint et son épouse Isabelle de Portugal en adoration devant le St-Sacrement et accompagnés de Charlemagne et Ste Elisabeth de Hongrie.

TRANSEPT SUD:Vitrail de Jean Haeck (dessin de B. Van Orley) réalisé en 1538 – représente Louis Il de Hongrie et son épouse Marie de Hongrie, soeur de Charles-Quint, agenouillés devant une Trinité verticale, avec St Louis et une Vierge à L’Enfant.
Sur le mur: Cruciflxion de Michel Coxie (1499-1592) peintre bruxellois attaché à la Cathédrale.

LE CHOEUR:Dans les vitraux Renaissance dus au maître verrier Jean HAECK, d’après les cartons du peintre bruxellois Bernard VAN ORLEY dont le bleu intense est aussi unique que celui des vitraux de la Cathédrale de Chartres, se retrouvent divers épisodes du légendaire Miracle du Saint Sacrement ainsi que les portraits des donateurs, tous membres de la famille de Charles-QuintEn levant les yeux vers la partie haute du choeur on découvre cinq magnifiques vitraux qui reflètent l’apparition et l’évolution de la Renaissance dans les Pays-Bas.
Oeuvre de Nicolas Rombouts, maître-verrier attitré de la Cour de Marguerite d’Autriche, gouvernante de nos régions, ces vitraux furent exécutés entre 1510 et 1530. Les personnages religieux de ces vitraux sont représentés avec des membres de la famille de Charles – Quint qui en sont les donateurs.