Du dimanche 20 octobre au jeudi 21 novembre 2019.

„Reine du ciel, grande réinventrice de ce monde, je confie à ta protection la Sainte Église, les évêques, les prêtres, et le pays avec le peuple et les seigneurs; entre tes mains, je remets mon âme en leur disant le dernier adieu.”
(La légende de Saint Étienne).

Depuis que, il y a mille siècles, le roi saint Étienne a placé le pays sous la protection de la Bienheureuse Vierge Marie par la Sainte Couronne, le peuple hongrois vit sous le manteau de la Patrona Hungariae dans la Plaine de Pannonie, la terre de ses ancêtres. Les Hongrois chrétiens identifient la figure de la Bienheureuse à la Vierge Marie. La nation hongroise prie depuis plus de mille ans pour l’intervention de sa protectrice, la Bienheureuse.
L’année jubilaire consacrée à la Vierge Marie du 14 septembre 2014 au 15 septembre 2015, était annoncée par S. E. György Jakubinyi, archevêque de Transylvanie, et le Monastère franciscain de Şumuleu Ciuc à l’occasion du cinq-centième anniversaire de la statue de la Vierge Marie.
La présente série d’expositions itinérantes, lancée par l’Institut de Recherche en Stratégie National de Budapest, vise à présenter des interprétations artistiques contemporaines de la figure complexe et multiple de la Bienheureuse. Cinquante-cinq artistes hongrois remarquables de la Plaine de Pannonie et les diasporas mettent en lumière la relation distinguée entre la Bienheureuse (la Vierge Marie) et les Hongrois.
En organisant une exposition dans les communautés hongroises dispersées dans le monde, l’objectif de l’Institut de Recherche en Stratégie National est de montrer la foi chrétienne et les valeurs nationales comme un moyen de préservation de la nation, ainsi que de redéfinir, canoniser et intégrer la figure de la Sainte Vierge dans la vie quotidienne des communautés. Notre objectif est de faciliter la réunification transfrontalière de la nation en faisant connaître le culte de la Vierge Marie comme symbole de l’unité hongroise, que ce soit dans la mère patrie, à l’étranger, dans les enclaves ou dans les diasporas du monde entier.

Jenő Szász,
Président de l’Institut de Recherche en Stratégie National

Le vernissage de l’exposition aura lieu le dimanche 20 octobre à 17 heures.