Bach’s Filiation

CONCERTS d’ETE – Tous les mardis I 20.00

Voici déjà la huitième année du festival Ars in Cathedrali ! Le festival d’orgue, de musique chorale et instrumentale de la Cathédrale des Saints Michel et Gudule déroule un programme tonique de 8 concerts autour de JS Bach: quelles sont les influences que le génial compositeur d’Eisenach a connues ? Quels compositeurs de sa génération et après lui a-t-il influencés ? Avec un instrument prodigieux comme l’orgue monumental Grenzing, et le très bel orgue de chœur de Patrick Collon, le public n’aura aucun mal à se laisser emporter par le dynamisme des ensembles et musiciens de renommée internationale.

 

Le Blog de Bach's Filiation

CLIQUEZ ICI POUR RÉSERVER ET ACHETER VOS TICKETS !

J. S Bach Concertos for organ and strings

August 27, 2019

27 I 08 I 2019 › 20.00 « J. S Bach Concertos for organ and strings» Bart Jacobs, orgue – Les Muffatti, orchestre baroque

Réserver un ticket

Si vous préférez ne pas réserver vos places par internet, envoyez un courriel à arsincathedrali@gmail.com. Précisez le nombre de personnes et, si applicable, la catégorie, et virez la somme correspondante au compte BE81 0682 1425 3324 de l’asbl Culture et Tourisme qui doit être crédité AU PLUS TARD 2 jours avant la date du concert. 

Seules les réservations prépayées se verront attribuer une place qui vous sera remise à l’entrée.

Sans réservation ? Vous êtes les bienvenus à l’accueil le soir du concert. L‘achat des billets sur place se fait exclusivement en espèces.

Les portes de la Cathédrale s’ouvrent à 19h15.

 

27 I 08 I 2019 › 20.00 « J. S Bach Concertos for organ and strings»

Bart Jacobs, orgue – Les Muffatti, orchestre baroque

Œuvres de Johann Sebastian Bach

Revoici les Muffatti et Bart Jacobs, dans un programme original : il s’agit de reconstructions par Bart Jacobs de concertos pour orgue de Bach d’après des Sinfonias extraites de ses cantates.L’enregistrement en CD de ces concertos a obtenu cette année un « Diapason d’Or » et les plus hautes distinctions discographiques.

.

 

TICKETS

09/07   Back to BACH :  Peter Pieters, Vlaams Radio Koor 16€ & 18€

16/07   BACH and Before : Aurore Baal 12€ & 14€

23/07   BACH and After : Johannes Trümpler 12€ & 14€

30/07  Improvisation in BACH perspectives : Hayo Boerema 12€ & 14€

06/08   BACH himself : Xavier Deprez 12€ & 14€

13/08  A musical name of 4 notes ‘ B.A.C.H. ‘ : Thomas Ospital 12€ & 14€

20/08  BACH expressionist : Jozef Stil 12€ & 14€

27/08  BACH concertos for organ : Bart Jacobs, les Muffatti 16€ & 18€

Groupe de 20 p. : 11€-15€  /  Gratuit pour les moins de 18 ans 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous pouvez aider au financement d’ARS IN CATHEDRALI en faisant parvenir votre don au compte BE10 0000 0000 0404 du « Fonds des Amis de la Cathédrale » auprès de la Fondation Roi Baudouin avec la communication structurée ***182/0240/00181***. Les dons de 40€ et plus bénéficient d’une réduction d’impôts. D’avance, merci !

 

 

 

 

 

 

Programme déjà Exécuté

09 I 07 I 2019 › 20.00« Back to BACH »

Vlaams Radio Koor,  Peter Pieters, orgue

Œuvres de Johann Sebastian Bach, Felix Mendelssohn, Johannes Brahms, Peter Cornelius

Programme de pièces d’orgue et du célèbre motet « Jesu, meine Freude » de Bach, encadrées par les motets des compositeurs romantiques allemands, qui furent les pionniers de la redécouverte de la musique du Cantor de Leipzig.

Au cours de sa vie, Bach a évolué dans son style – que l’on compare les œuvres de jeunesses héritières du style de Buxtehude à la Passion selon Saint-Matthieu – il compose aussi dans un style que l’on qualifie de galant, style que son fils Carl Philipp Emmanuel développera dans le courant du Sturm und Drang, et qui est le terreau immédiat pour le style de l’époque classique d’un Haydn ou d’un Mozart.

Cependant, avec son « Art de la Fugue », Johann Sebastian revient en force au style contrapuntique qui vers la fin de sa vie, étaient démodés; même Carl Philipp n’hésitera pas à traiter son père de « vieille perruque ».

L’Art de la Fugue sera un ouvrage commun à beaucoup de compositeurs, dont Mozart qui composera aussi des fugues avec parfois des thèmes évoquant le premier contrepoint de l’Art de la Fugue. Et Beethoven, dans son poque de maturité, se mettra à écrire des fugues dans ses sonates pour clavier.

Le feu couve sous la cendre, et en 1802, on attribue à l’un de ses élèves, Forkel, la première étape de la redécouverte de Bach : c’est lui qui retrace la biographie du cantor de Leipzig. Des sociétés savantes vont éclore à travers l’Europe : la Bach-Gesellschaft en 1850, puis la Bachverein.

Paradoxe : la musique vocale de JS Bach est, pour Forkel, « un phénomène historique appartement au passé et que l’on ne peut faire revivre dans le présent. »

Mais c’est à Mendelssohn qu’on attribue la renaissance de Bach en Allemagne.

À Berlin, le mercredi 11 mars 1829, à 18h, la salle de la Sing-Akademie résonne des premières notes d’une œuvre qui n’a plus été jouée depuis le siècle passé : la Passion selon saint Matthieu de Johann Sebastian Bach sous la baguette de Mendelssohn agé de 22 ans. La salle, pouvant accueillir entre 800 et 900 spectateurs, est remplie, on refuse près de mille personnes. Le tout-Berlin est présent. Devant le succès retentissant, la Passion est redonnée le 21 mars, jour anniversaire de la naissance de Bach, dans une salle également comble. Le 17 avril, jour du Vendredi saint, elle est jouée une troisième fois en présence à nouveau du roi et des membres de la famille royale. Le mouvement du « Back to Bach » était lancé.

 

16 I 07 I 2019 › 20.00 « Bach and Before : the masters of Bach »

Aurore Baal (F) lauréate ECHO 2018

Œuvres de Tarquinio Merulo, Samuel Scheidt, Heinrich Scheidemann, Matthias Weckmann, Dietrich Buxtehude, Johann Sebastian Bach

Bach entouré de ses prédécesseurs italien et allemands du Nord, des maîtres du contrepoint et de l’art de la variation sur le choral luthérien.

 

23 I 07 I 2019 › 20.00 « Bach and After : pupils and influences »

Johannes Trümpler (D), Dom organist Kathedrale Dresden

Œuvres de  Johann Sebastian Bach, Ludwig Krebs, Naji Hakim, Erland Hildén

Bach a dit de Krebs : « Une écrevisse dans mon ruisseau » (der einzige Krebs in meinem Bach). Il fut l’élève le plus célèbre de Bach. De Naji Hakim, virtuose et compositeur français, une pièce bâtie sur 31 thèmes de Bach et d’Erland Hildén, organiste et compositeur danois, une Messe sur B.A.C.H.

 

30 I 07 I 2019 › 20.00 « Improvisation in Bach perspectives »

Hayo Boerema (NL)

Improvisation

Le compositeur et organiste hollandais Hayo Boerema, organiste titulaire de la Grote of St. Laurenskerk de Rotterdam, improvise dans le style de Bach, et dans des styles différents, ainsi qu’à partir de formes musicales en usage à l’époque baroque.

 

06 I 08 I 2019 › 20.00 « Bach himself : a whole Bach program »

Œuvres de Johann Sebastian Bach

Xavier Deprez, organiste de la  Cathédrale de Bruxelles

Un programme entièrement dédié à Bach bâti sur le déroulement d’une messe, et qui alterne chorals avec sonate en trio, toccata et préludes et fugues.

 

13 I 08 I 2019 › 20.00 « A musical name of four notes : B.A.C.H. »

Thomas Ospital (F) titulaire de Saint-Eustache à Paris

Œuvres de Johann Sebastian Bach, Felix Mendelssohn, Robert Schumann, Franz Liszt,Thomas Ospital (improvisation)

L’organiste Thomas Ospital joue les œuvres magistrales construites sur le nom de Bach, qui correspondent à quatre notes de la gamme : Si bémol, la, do, et si bécarre et improvisera sur ce thème légendaire.

 

20 I 08 I 2019 › 20.00 « Bach expressionist : the extreme of the affects »

Jozef Still (D)

Œuvres de Johann Sebastian Bach, Max Reger

Max Reger fut l’un des organistes catholiques allemands le plus influencé par la musique de Bach. L’organiste Jozef Still nous guidera dans sa musique faite de grandes architectures contrapuntiques servies par des registrations navigant du pianissimo intime au fortissimo le plus somptueux.